acces

Sites utiles et partenaires

La collecte : une opération pérennisée

La quantité d'emballages de produits phytopharmaceutiques produite annuellement dans le département du Cantal est faible par rapport à bon nombre de régions agricoles françaises. Néanmoins, les agriculteurs cantaliens utiliseraient annuellement 8,5 tonnes de bidons (environ 25 000 bidons).

Une filière nationale existe
Elle est pilotée par la société « ADIVALOR » qui fédère les industriels, les distributeurs, et la profession agricole.
Cette structure assure également le financement du transport et du traitement. En pratique, les points de collectes sont mis en place chez les magasins distributeurs qui souhaitent participer à l'opération. Ces points de collecte sont donc mis à la disposition des agriculteurs et de tous les utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques.
Une attestation de remise de déchet est laissée aux personnes qui participent à ces collectes pour justifier d'une élimination satisfaisante de leurs déchets phytopharmaceutiques.

Les collectes dans le Cantal
La Chambre d'Agriculture du Cantal a sollicité les distributeurs du département pour la mise en place de ce service aux agriculteurs. Très rapidement, tous les acteurs se sont montrés intéressés et une première opération a vu le jour en juin 2005 sur le sud-ouest du Cantal (Châtaigneraie et bassin d'Aurillac).
Après un résultat encourageant, la collecte a été étendue à tout le département en 2006 et se renouvelle désormais tous les ans, généralement en juin.

Les types de déchets collectés

Pour tout renseignement : Yann Rolland (04 71 45 55 54) à la Chambre d'Agriculture du Cantal.

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS