acces

Nos marques et partenaires

Bulletin Info-prairies Cantal 2017

Info-prairies Cantal - Bulletin N° 8 du 24 avril 2017

 

Cumuls des températures en degrés au 23 avril 2017

(cumuls calculés à partir du 1er février, BASE 0 - 18°C, à partir des températures moyennes journalières)
Source : Météo France - traitement CA15

Conseil de la semaine

 

Fin des premières coupes précoces en plaine, démarrage des ensilages en moyenne montagne, fin du pâturage des parcelles qui seront récoltées en foin sur les plateaux d’altitude et en montagne

 

A toute altitude, la pousse de l’herbe accuse un fort ralentissement lié au froid et la sécheresse de ces dernières jours avec des valeurs comprises entre 16 et 30 kg de MS / ha / jour. Si l’herbe vient à manquer dans les pâtures, agrandir la surface à pâturer en introduisant des parcelles de fauche à condition que l’herbe ne soit pas trop haute (entre cheville et bas du mollet), ou complémenter avec du stock tout en continuant à faire tourner les animaux sur les parcelles. Ne pas faire surpâturer.


En plaine, les premières coupes sont à faire dès que possible si ce n’est pas déjà fait car les espèces les plus précoces épient : ray-grass, dactyle, fétuques … . C’est dans les jours qui suivent le début de l’épiaison qu’on a le meilleur compromis entre quantité et qualité du fourrage. Les précipitations annoncées dans les prochains jours devraient permettre de valoriser un apport d’azote (30 UN) pour les secondes coupes (fauche ou pâture).


En moyenne montagne, les 700 °C sont atteints (partie ouest) ou sur le point de l’être.  Même si les rendements ne sont pas toujours au rendez-vous, il faut profiter des fenêtres météo favorables pour faire les premières coupes sur les prairies à flore précoce (ray-grass, dactyle, fétuques …). Une récolte précoce (début épiaison) assure de bonnes valeurs alimentaires. 

 
NB : viser une hauteur de coupe vers 6 - 7 cm du sol. En dessous, redémarrage de la prairie plus difficile, pérennité diminuée, risque plus important de mélange avec de la terre et de contamination butyrique des ensilages ou enrubannages. Au dessus, pertes de rendement.


Pour les plateaux d’altitude et en montagne, tous les troupeaux doivent être sortis. Pour éviter de trop pénaliser le rendement à la récolte, le déprimage des parcelles de fauche à flore précoce comme ray grass sauvage, dactyle, houlque laineuse…. est possible jusqu’à 500 °C. Un apport de 30 kg d’azote / ha peut permettre de relancer la pousse, si la pluie est au rendez-vous.

 

 

Cumuls des températures / mode d’emploi :
Détails sur www.cantal.chambagri.fr / rubrique productions végétales-Agronomie / INFO-prairies

Recevez l'INFO-prairies sur votre messagerie internet en écrivant à : christophe.chabalier(at)cantal.chambagri.fr

Bulletin réalisé par les conseillers de la Chambre d’agriculture du CANTAL
dans le cadre du programme régional - PRDA « Autonomie Fourragère » - et le soutien financier du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche - CasDAR.


Renseignements :

Christophe CHABALIER - 04 71 45 55 56

christophe.chabalier(at)cantal.chambagri.fr

 

 

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS